Il n’existe actuellement aucune application Tesla officielle pour Apple Watch, les applications tierces sont donc l’unique solution, et la plus populaire est « Watch App for Tesla« . Cette application vous permettant de consulter les informations de votre véhicule Tesla et d’effectuer quelques actions comme gérer l’ouverture des coffres, contrôler la climatisation, etc.

Cette application est disponible depuis mai, et jusqu’à présent il n’y a eu aucun problème avec Apple avec les 5 mises à jour qui ont eu lieu depuis. Toutefois, la dernière mise à jour a cette fois-ci été refusée par Apple. Le développeur, Kim Hansen, a donc contacté Apple qui l’ont informé que son application, communiquant avec une API tierce non-officielle, devait obtenir une autorisation écrite du détenteur de l’API tierce, en l’occurence Tesla.

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec une API, il s’agit (pour faire simple) d’un protocole d’envois de données entre des services (client/serveur ou serveur/serveur). Cela permet donc de publier des choses, d’obtenir des informations, etc. Une API tierce est donc une API qui n’est pas lié aux services de Apple (Safari, Plans, etc.), mais proposé par un tiers (vous ou une autre personne/entreprise). De nombreuses API sont publiques (Twitter, YouTube, etc.) ou peuvent nécessiter un token d’authentification comme chez Tesla.

Rejetée pour une API Tesla non-officielle

Le problème ici est que Tesla n’a jamais fourni d’API officielle. Il existe bien des sites qui référencent les fonctions utilisables et les techniques d’authentification, il est donc possible d’utiliser l’API de Tesla de manière non-officielle. Apple demande toutefois une API officielle ou une autorisation écrite, ce que ne pourra probablement pas obtenir Kim Hansen.

Bien que l’application soit en ligne depuis un moment, Apple renforce les contrôles dernièrement et cette règle d’API non-officielle est présente depuis longtemps dans leurs règles de publication d’application (Section 5.2.2).

5.2.2 Third-Party Sites/Services: If your app uses, accesses, monetizes access to, or displays content from a third-party service, ensure that you are specifically permitted to do so under the service’s terms of use. Authorization must be provided upon request.

Apple

La fin des applications tierces Tesla

L’autre plus gros problème soulevé ici est que toutes les applications tierces Tesla utilisent l’API non-officielle, et dans le cas de non mise en règle, ces applications pourraient donc toutes être supprimées de l’App Store d’Apple. Le seul moyen pour résoudre cela serait que Tesla officialise leur API et permettent à des développeurs externes de l’utiliser.

De nombreux utilisateurs utilisent justement ce type d’applications tierces qui sont en général plutôt chères ; nous listeront d’ailleurs bientôt ces applications et essaieront de faire un comparatif sur le blog.

Utilisez-vous de votre côté des applications tierces ou sur votre montre ? Laquelle et pourquoi ?

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.